Palais de Deoksugung

Le palais de Deoksugung est un complexe royal implanté dans l’arrondissement de Jung-gu, à Séoul. Véritable joyau architectural, il arbore un magnifique contraste avec les immeubles ultra-modernes environnants.

Le style des bâtiments, alliant des structures traditionnelles et néo-classiques, affiche un charme unique en son genre. À l’ensemble du décor s’ajoute un havre de paix, à apprécier à l’ombre des feuillages verdoyants en été. Aux passionnés d’architecture, inscrivez le palais de Deoksugung dans votre carnet de visites incontournables de la capitale sud-coréenne.

Histoire

Autrement connu sous le nom de « Palais de la longévité vertueuse », Deoksegung servait de lieu de résidence au prince Wolsan durant la dynastie Joseon. Un an après l’invasion japonaise en 1592, le roi Seonjo occupa brièvement le bâtiment. Ce dernier avait miraculeusement échappé aux destructions, contrairement aux autres édifices. Après les couronnements des rois Gwangheagun et Injo, le palais fut renommé Gyeongungung puis laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies.

En 1897, le roi Kojong fit ériger des bâtiments de style occidental au sein du palais. L’année 1907 fut marquée par l’accès au trône de son fils Sujong.

Durant la colonisation japonaise de 1910 à 1945, une partie du complexe fut déplacée ou mise en vente. Deoksugung, pour sa part, fut transformé en parc.

Aujourd’hui

Depuis 2007, le palais de Deoksugung a fait l’objet d’une restauration, dans le but de lui rendre son état initial. Actuellement considéré comme étant un parc à musées, le site semble attirer de plus en plus de visiteurs chaque année.

Il faut compter près d’une heure de visite pour en faire le tour. L’accès dans l’enceinte du palais s’effectue par la porte principale Daehanmun. Avec un peu de chance, vous pourrez assister à la cérémonie de relève de la garde royale. La parade se reproduit 3 fois par jour et dure environ une demie-heure.

En franchissant le second portail Junghwamun se dresse Junghwajeon, le bâtiment principal du palais de Deoksugung. Le monument a été inspiré de structures orientales et occidentales dans lequel se déroulaient les festivités royales. Le trône du roi y est soigneusement conservé. À l’arrière du bâtiment se dissimulent des passages secrets menant à l’ambassade de Russie.

Seokeodang, composé de 2 étages, détient son originalité par son ossature dépourvue de revêtement. Non loin, vous remarquerez le bâtiment néo-classique Seokjojeon, conçu par l’architecte John Reginald Harding en 1898. Transformé en musée d’Histoire de l’Empire Daehan, il est recommandé d’effectuer une réservation pour la visite gratuite. Un jardin de style occidental a également été aménagé dans une autre partie de Deoksugung.

À quelques pas du Deokhongjeon se situent deux édifices reliés, Jungmyeongdand et Jeukjodang. Ce dernier abrite la salle du trône des rois Gwanghaegun et Injo. À l’intérieur du Gwangmyeongmum, une ancienne porte de Hamnyeongjeon, vous pourrez longuement admirer une horloge à eau, une cloche ainsi qu’une artillerie coréenne, le Hwacha.

Par ailleurs, vous pourrez vous prélasser sur les bancs disposés à l’intérieur du site, ou encore continuer une magnifique promenade à travers ses espaces boisés.

Horaires

Le palais de Daeksugung est ouvert au public tous les jours de 9h00 à 21h00, excepté le lundi. La dernière admission se fera une heure avant la fermeture.

Infos pratiques

Le site organise une visite guidée gratuite en langues coréenne, chinoise, japonaise et anglaise. En choisissant cette dernière, les horaires sont imposés : 10h45 et 13h30 du mardi au dimanche, sauf en période de vacances.

Comment s’y rendre ?

Pour y accéder, prenez la ligne n° 1 du métro et descendez à la station City Hall. Empruntez ensuite la sortie 2. Idem pour la ligne n° 2 en vous dirigeant vers la sortie 3.

Monument
8 photos

Bonjour

Je suis Frederic de "CapCoree". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 6 33 21 87 52