Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?

Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?

26 mai 2020

Situé au nord-est du pays, tout près de la ville de Sokcho, le parc national de Seoraksan est l’un des plus beaux parcs de Corée du Sud. Entre ses nombreux sommets, ses rochers atypiques, ses rivières et cascades, sa faune et sa flore, le parc a même été désigné comme réserve de biosphère par l’Unesco. Et en plus de ses nombreux attraits naturels, on y trouve aussi quelques édifices religieux historiques… Découvrez les attractions majeures à voir lors d’un passage dans le parc national de Seoraksan.

Randonner jusqu’au sommet d’Ulsanbawi

  Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?  

Traduit par ‘les rochers d’Ulsan’, Ulsanbawi est composé de 6 sommets et culmine à 873 mètres d’altitude. Atteindre le sommet de ce rochet, c’est profiter d’une vue panoramique spectaculaire entre la mer, les montagnes, les forêts et la ville de Sokcho. La bonne nouvelle ? La randonnée qui mène jusqu’au sommet d’Ulsanbawi passe par d’autres lieux d’intérêt du parc (on en parle dans la suite de l’article). Comptez environ 8 km de randonnée aller-retour. Si le sentier de randonnée n’est pas difficile en soit, la fin du parcours quant à elle se veut plus sportive puisqu’elle est constituée de 800 marches !

Visiter les temples Sinheungsa et Gyejo-am

  Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?  

Situé sur le chemin de randonnée du sommet d’Ulsanbawi et à seulement 15 min de l’entrée du parc, le temple Sinheungsa est le principal temple bouddhiste du parc national de Seoraksan et l’un des plus anciens temples zen (sa construction date de l’an 653 !). Un peu plus loin, se trouve aussi l’Hermitage Gyejo-am. S’il se veut plus petit que le précédent, ce temple a la particularité d’être construit dans une grotte.

Tenter de faire basculer le fameux rocher Heundeulbawi

  Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?  

Tout près de l’Hermitage Gyejo-am, se trouve le rocher le plus convoité du parc : l’Heundeul Bawi. De forme sphérique et mesurant environ 5 mètres de haut, il tient en équilibre sur un autre rocher. C’est une attraction à lui seul puisque des milliers de personnes aiment taper la pose à ses côtés, en essayant de le faire basculer. Heureusement, grâce à son poids d’environ 15 tonnes, personne n’y est jamais parvenu !

Voir la grande statue de Bouddha en bronze

  Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?  

Situé en contrebas  du temple Sinheungsa et rattaché à ce dernier, se dresse une impressionnante statue de Bouddha en bronze. Appelée Tongildaebul en coréen et traduit par ‘Bouddha de la grande réunification’, il a été inaugurée en 1997 et représente la volonté des coréens à réunifier le pays. Assis en position de méditation, le Bouddha ne mesure pas moins de 15 mètres de haut !

Se rafraîchir près des cascades

  Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?  

Au-delà des sentiers de randonnées, points de vue et temples, le parc national de Seoraksan compte aussi de jolies cascades. Les plus connues sont celles de Yukdam et Biryeong. Les chemins pour y accéder contribuent aussi à la magie des lieux. Pont suspendue, nature luxuriante, petits cours d’eau… L’occasion de se rafraîchir le temps d’une collation. Attention, la baignade est toutefois interdite !

L’ascension du Daecheongbong Peak

  Que faire et que voir dans le parc national de Seoraksan ?  

Avis aux aventuriers et randonneurs confirmés, l’ascension du Daecheongbong Peak est fait pur vous ! Situé à 1.708 mètres d'altitude, c’est le plus haut sommet du parc et le troisième plus haut sommet de Corée. Comptez environ 16 km de sentier en partant de Sogongwon. Pour info, il est possible de dormir dans un refuge près des chutes Oryeon.

Dans tous les cas, cette randonnée permet d’observer des variétés rares de fleurs sauvages mais aussi de nombreux oiseaux et autres animaux. Les paysages changent de couleurs d’une saison à l’autre : enneigés en hiver, multicolore au printemps et en été, couleurs chatoyantes en automne... Autrement dit, toutes les saisons sont propices pour visiter le parc national de Seoraksan !

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Camille de "CapCoree". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 6 33 21 87 52