Visiter la zone démilitarisée (DMZ) en Corée du Sud

Visiter la zone démilitarisée (DMZ) en Corée du Sud

29 mars 2019

Que vous soyez amateur d’histoire, adepte de sensations fortes ou tout simplement curieux, la DMZ doit figurer sur la liste des choses à voir lors de votre voyage en Corée. Cette fameusezone de démilitarisation sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud. Si elle est de plus en plus prisée des voyageurs, c’est parce qu’elle permet d’en savoir plus sur l’histoire de ces deux états. Mais surtout, la DMZ permet à ses visiteurs d’approcher au mieux la Corée du Nord. On vous en dit plus sur cette visite encadrée qui marquera votre passage entre les deux Corées

Qu’est-ce que la DMZ ?

Visiter la zone démilitarisée (DMZ) en Corée du Sud

Revenons un peu en arrière et plus exactement le 27 juillet 1953. C’est à compter de ce jour que la Corée fut divisée en deux parla fameuse ligne de démarcation : la zone démilitarisée (DMZ). Mise en place pour éviter tout conflit militaire entre le Nord et le Sud, la DMZ est lesymbole de la division mais aussi la représentation d’un désir de paix entre les deux nations. En effet, elle a été édifiée suite à l’annonce de l’armistice de Panmunjeom, le 23 mars 1953. Longue de 248km, elle sépare les deux pays avec une largeur de 4km, qui correspond à une zone neutre.

  Visiter la zone démilitarisée (DMZ) en Corée du Sud  

Au-delà de cette célèbre frontière, l’accord a également prévu la création d’une zone commune de sécurité, la « Joint Securitu Area » (JSA), qui est placée depuis sous le contrôle de l’ONU. C’est ici, qu’ont lieu les négociations intercoréennes. Autrement dit, c’est le seul endroit où l’armée nord-coréenne et les forces sud-coréennes se font face. C’est aussi à cet endroit que la Commission militaire d’armistice siège afin de faire appliquer l’accord du cessez-le-feu. En bref, la JSA est le seul et unique point de passage entre la Corée du Nord et la Corée du Sud !

Une visite sous contrôle

Vous l’avez compris, visiter la DMZ, c’est en apprendre plus sur l’histoire incroyable de la Corée et de sa division. C’est aussis’offrir un peu d’adrénaline lors de son voyage en Corée, dans un site où les tensions restent omniprésentes. Quoiqu’il en soit, cette zone démilitarisée n’a de démilitarisé que son nom. En effet, on estime que des milliers voire des millions de soldats surveillent encore la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Sachant que la zone est encore parsemée de mines, de barbelés et de soldats à l’affût, il est impossible de visiter la DMZ par soi-même. Alors si vous prévoyez de visiter la DMZ, vous devez connaître les règles en amont, à savoir :

- Vous n’avez pas le choix de passer par une agence de voyage autorisée pour visiter la DMZ.

- Vous devez impérativement vous munir d’un passeport valable, qui sera vérifié à plusieurs reprises lors de votre visite.

- Les photos sont interdites à l’exception de quelques endroits. Demandez toujours confirmation à votre guide avant de sortir votre appareil !

- Les visites étant sous contrôle, vous devez réserver votre tour plusieurs jours en avance (en ligne ou dans une agence de voyage directement). La visite de la JSA, par exemple, demande à être programmée 72 heures avant le tour.

- Pour des raisons militaires ou de sécurité, la visite peut être annulée au dernier moment et ce, sans possibilité de remboursement.

- La visite de la DMZ et de la JSA est interdite aux enfants de moins de 10 ans.

- Une tenue vestimentaire est exigée pour entrer dans la zone. Oubliez les tongs, sandales, débardeurs, shorts et jupes. Couvrez-vous les épaules et les genoux ! Si vous ne respectez pas ce point, on pourra vous refuser l’entrée à la JSA. Mais rassurez-vous, l’agence avec laquelle vous organisez votre excursion est là pour vous rappeler toutes les règles à suivre pour une visite dans des conditions optimales !

Une visite historique mais pas que…

Lors de votre visite à la DMZ, votre guide sera là pour vous expliquer le rôle de cette zone démilitarisée ainsi que celui de la zone commune de sécurité. Vous aurez un aperçu historique de la guerre de Corée de ses débuts jusqu’à aujourd’hui. La visite peut durer unedemie-journée (DMZ uniquement) ou une journée entière (DMZ + JSA). Selon votre organisme, vous pouvez également inclure la visite d’autres sites touristiques de la DMZ comme le Pont de la Liberté, la Gare de Dorasan, les Tunnels d’infiltration 2, 3 ou 4, la colline Tongil et les autres observatoires où vous pourrez apercevoir de loin la vie Nord-coréenne à l’aide de télescopes ou encore le Musée de la DMZ…

  Visiter la zone démilitarisée (DMZ) en Corée du Sud  

Au-delà des visites historiques, la DMZ est aussi l’occasion de s’offrir une pause nature. L’accès à cette zone ayant été interdite au public durant des décennies, la faune et la flore ont pu s’y développer dans d’excellentes conditions, loin de l’agitation humaine. Entre les rivières et les plaines, de nombreux animaux sauvages en ont fait leur habitat. Si vous faites partie des visiteurs chanceux, vous pourrez peut-être entrevoir des gorals, des lynx ou encore des ours noirs !

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Frederic de "CapCoree". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 6 33 21 87 52