Quel est la signification du drapeau sud-coréen ?

Quel est la signification du drapeau sud-coréen ?

15 août 2019

Le drapeau de la Corée du Sud, appelé Taegeukgi, a été officialisé et est entré en vigueur trois ères avant la création du pays le 15 août 1948. Avant l'annexion de la Corée par le Japon entre 1910 et 1945 régissait l'Empire coréen, créé en 1897 et alliant le sud au nord. Et précédant ce régime éphémère, régnait, depuis 1392 sur la péninsule est-asiatique, la dynastie Joseon (1392-1910). C'est en 1883 et sous ce règne que le Taegeukgi vu le jour.

Le drapeau du royaume de Joseon (Corée) semble totalement différent de celui de la Corée du Sud mais présente bien de nombreux points communs comme entre autres la présence des trigrammes, très représentatifs de l'actuel symbole coréen.

  Quel est la signification du drapeau sud-coréen ?

Ce dernier est resté en place durant des siècles, et ce n'est qu'en 1876 que la question de la refonte du drapeau a été posée sur la table.

Un lien inhérent avec le Japon

Les choses vont se décanter à l'intérieur d'un fort sur l'île coréenne de Ganghwa. Les hauts dignitaires coréens et japonais s'y retrouvent pour signer le Traité de Ganghwa, plus connu sous le nom de "traité de l'amitié" entre les deux pays. La Corée autorise alors les citoyens japonais à commercer dans les ports de Busan, Incheon, et Wonsan.

Les représentants japonais arrivent sur l'île des négociations brandissant leurs drapeaux et leurs étendards. Conscients de l'importance d'un symbole et de l'unité nationale, les membres de la dynastie Joseon réalisent alors leur besoin de rassembler le pays. Ce fond blanc caractéristique au drapeau japonais est également très symbolique en Corée à cette époque. Cette couleur représente la pureté et la paix. La vision de cette délégation brandissant fièrement un emblème pur et d'une légèreté sans faille, fait pencher la balance. La dynastie veut un nouveau drapeau. Ce sera le Taegeukgi.

Création et signification

Le 22 août 1882 l'homme politique coréen Park Yeong-hyo propose au gouvernement un premier patron du drapeau coréen, qui deviendra officiel le 23 janvier 1883. Sur fond blanc il représente au milieu le Taijitu, symbole du yin yang, de couleur bleu pour symboliser les forces négatives du yin et rouge pour représenter les forces cosmiques positives du yang, appelé Taegeuk en coréen.

  Quel est la signification du drapeau sud-coréen ?  

Dans chaque coin ont été dessinés les quatre trigrammes, emblèmes des quatres éléments : l'eau, l'air, la terre, et le feu. La symétrie du canevas suggère une harmonie universelle pour garder l'équilibre : le yin opposé au yang, l'air à la terre, et l'eau au feu. Ce drapeau devient le symbole national de la Corée du Sud ainsi unifiée en 1949. Plusieurs modifications ont eu lieu au cours de l'Histoire, et notamment le 25 janvier 1950 date à laquelle les trigrammes ont été ré-organisés dans leur position actuelle : air (3 entités en haut à gauche), eau (5 entités en haut à droite), feu (4 entités en bas à gauche), et terre (6 entités en bas à droite).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Frederic de "CapCoree". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 6 33 21 87 52