Palais Changgyeongggung

Lors d’un passage à Séoul, la capitale sud-coréenne, les touristes avides de dépaysement culturel vont visiter les plus beaux palais de la ville. Parmi eux, il y a le palais Changgyenonggung qui était le lieu de résidence de la dynastie Joseon à un moment donné.

Son histoire

L’endroit où se situe le palais Changgyeong commença à avoir une certaine notoriété à l’époque de la dynastie Joseon. Cependant, il convient de préciser qu’un autre palais était déjà construit à son emplacement actuel dès 1104 par le roi Sukjong de la dynastie Goryeo. D’ailleurs, le Changgyeonggung conserve encore un bâtiment de cette période, notamment le pavillon Myeongjeong qui suit une orientation vers l’est et non au sud comme il est d’usage sous la dynastie Joseon.

Lorsque le roi Taejo, après avoir fondé la dynastie Joseon en 1392, décida deux ans après d’établir la capitale du royaume à Séoul, il choisit le lieu du Changgyeonggung pour bâtir sa résidence provisoire. Plus tard, lorsque son fils Sejong le grand arriva au pouvoir (1418-1450), il fit construire une bâtisse royale alors nommée Sungang pour son père qui lui avait cédé sa place afin qu’il puisse accéder au trône. À cette époque l’ancien souverain ne devait pas vivre dans le même palais que son successeur.

Ce n’est qu’après les travaux d’agrandissement en 1483 sous le règne du roi Seongjong que le palais reçut son nom actuel de Changgyeonggung. Il faut savoir que ce souverain était le neuvième roi issu de la dynastie Joseon. Il a ordonné la construction du palais pour pouvoir accueillir ses épouses.

Le palais Changgyeongggung fut tristement ravagé après l’invasion japonaise de 1592, car le complexe fut brûlé. Néanmoins, des travaux de reconstruction ont eu lieu, mais bien plus tard en 1616. Bien que le palais ait à nouveau été rebâti, il fut de nouveau victime d’un malheureux destin. En 1830, un incendie accidentel le mit partiellement en ruine. En effet, la plupart de ses bâtiments ont volé en fumé à l’exception de l’édifice central, le Myeongjeongjeon ou la salle du trône. Après cette tragédie, le palais ne fut reconstruit que quatre années plus tard, soit en 1834 et son apparence initiale fut reproduit à l’identique.

Lors de l’occupation japonaise, le palais Changgyeongung fut reconverti en musée, en jardin botanique et en zoo. Ainsi, en avril 1911, il perdit son statut de palais et fut renommé Changgyeongwon qui signifie littéralement « les jardins Changgyeong ».

Ce n’est qu’après être restauré entre décembres 1983 et 1986 que le site de Changgyeong retrouvera son statut de palais. Après les nombreux travaux effectués sur place, le palais s’offrit alors une nouvelle jeunesse et retrouva son aspect élégant d’antan. En ce qui concerne le zoo, celui-ci fut déplacé dans un autre endroit.

Les curiosités à découvrir dans le palais Changgyeonggung

La porte Honghwamun

Avant d’accéder au palais Changgyeonggung, il faut d’abord passer par cette porte principale. D’ailleurs, c’est à cet endroit que le roi recevait les citoyens ordinaires. Contrairement aux portes de palais dans le palais, celle du Changgyeonggung est assez simple, alors pour lui apporter une touche d’esthétique, on la dota d’une paire de pavillons de cloches nommés « sipjagaks ».

Le pavillon Myeongjeon

Ce pavillon est le seul à être resté intact après le terrible incendie de 1830. On a ici la plus ancienne salle du trône de toute la Corée du Sud, car rappelons-le celle-ci date du XVIIe siècle. Cela lui a valu d’ailleurs le titre de trésor national nº 226.

Il a été bâti sur une structure en pierre à double terrasse appelée « woldae », dont l’allée centrale n’était empruntable que par le roi. Les bornes se dressant de part et d’autre de cette dernière, elles étaient utilisées par les membres de la cour comme repère, notamment les personnes issues des rangs supérieurs de la noblesse.

Le Gyeongchunjeon Hall

Il s’agissait de la résidence de l’épouse du roi Seongjong. C’est aussi dans ce bâtiment que sont nés plusieurs souverains de la dynastie Joseon.

Le Hwangyeongjeon Hall

C’est dans ce bâtiment que vivaient les rois et les princes avec leurs femmes. Le prince hérité Sohyeon y a également vécu ses derniers jours avant sa mort 1645.

Le Sungmungdang Hall

Ce hall a surtout été utilisé pour accueillir les conférences et les banquets royaux. Les affaires courantes de l’État étaient discutées dans la salle de ce bâtiment.

Le pavillon Haminjeong

Le roi y recevait les hauts fonctionnaires civils et militaires. Cet endroit servait également à accueillir des banquets.

Le Daeonsil ou la grande serre

Il s’agit d’un jardin botanique construit dans un endroit clos en 1909. Il se caractérise par sa serre qui suit le style du Crystal Palace de Londres avec ses arcs en ogive et ses cadres de fenêtre.

Le sanctuaire de Taesil

Ce monument en pierre est sans doute le plus insolite de l’enceinte du palais, car c’est à l’intérieur de celui-ci qu’ont été soigneusement placés les placentas et les cordons ombilicaux des enfants de la famille royale.

Le site de Jagyeongjeon

C’est à cet endroit que se trouvait auparavant la résidence de la reine mère Heongyeong. La bâtisse surplombait le palais Changgyeonggung et depuis celle-ci, on avait une vue imprenable sur tous les environs du complexe royal.

L’étang Chundangji

Cet étang est situé à proximité du Daeonsil et il est plus exactement divisé en deux parties, le Daechundangji et le Sochundangji qui est moins grand. Ce point d’eau offre un magnifique rendu visuel en toute saison, plus particulièrement pendant la période hivernale. Il apporte d’ailleurs un charme particulier à l’ensemble du palais.

Le cadran solaire d’Angbuilgu

Ce dispositif scientifique astronomique a été inventé en 1434, soit pendant la seizième année du règne du roi Sejong. Il servait surtout à connaître l’heure à cette époque.

Horaires et tarifs

Le palais Changgyeonggung est ouvert tous les jours de la semaine, sauf le lundi de 9 h à 21 h. La dernière entrée étant à 20 h.

L’entrée y est gratuite pour les enfants de 6 ans. Pour les adultes, comptez dans les 1 000 wons.

Les visites guidées peuvent se faire sous trois langues :

- En chinois de 9 h 30 à 15 h

- En japonais de 10 h à 14 h

- En anglais de 11 h à 16 h

Temple
7 photos

Bonjour

Je suis Frederic de "CapCoree". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 6 33 21 87 52