Andong

Située dans la province de Gyeongsang du Nord, sur le fleuve Nakdong, la ville d’Andong attire les les voyageur en séjour en Corée du Sud pour son cadre pittoresque et calme, mais surtout pour son riche patrimoine culturel. En effet, elle abrite un village traditionnel qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce joyau culturel est d’ailleurs l’attraction phare de la région. À part cela, Andong est également célèbre pour son Université nationale qui s’est spécialisée dans l’enseignement du folklore coréen.

Son histoire

Au début, la ville d’Andong ne s’appelait pas comme telle, mais était connue sous le nom de Gochang. Cette appellation date des alentours de l’an 1 avant notre ère où la région était encore peuplée par la Jinhan. D’ailleurs, c’est cette peuplade qui a érigé la cité de Gochang.

Le nom actuel de la ville est apparu après la bataille de Gochang en 930 qui confronta l’armée de Goryeo à celle des forces de Hubaekje. Cet affrontement sera remporté par les hommes du roi Wanggeon à la tête de l’armée de Goryeo et après cette victoire, le contrôle de Gochang revint alors à cette dernière. Puis, c’est à partir de cet instant que la ville reçut son nouveau nom Andong.

Au temps de la dynastie Joseon, la ville d’Andong sera reconvertie en un centre important pour le confucianisme. Pendant une longue période, la région sera extrêmement conservatrice si bien que des lettrés confucianistes se formeront sur place, notamment Yi Hwang, une des figures les plus importantes des lettrés de l’histoire du pays. À l’issu de cette période, on peut même dire qu’Andong et ses familles de hauts rangs avaient une certaine influence dans les cercles politiques coréens. Cette influence sera peu à peu perdue vers la fin du XVIe siècle, mais elle regagna du terrain lorsqu’une famille locale réussit à séduire la famille royale lors d’un mariage.

Pendant la guerre de Corée, Andong fut le théâtre de violents affrontements et les dégâts matériels furent considérables. Toutefois, la ville se redressa rapidement que même en 1976, on assista à la construction d’un barrage hydroélectrique qui fournit à la cité les ressources énergétiques, dont elle a besoin.

L’année 1999 à Andong est marquée par le passage de la reine Élizabeth II qui y célébra son 73e anniversaire.

Aujourd’hui

Sur le plan démographique, on peut dire que la cité a eu une croissance assez rapide, et ce, malgré l’exode d’une partie de sa population vers Séoul. En effet, environ 70 000 personnes ont préféré faire leur vie dans la capitale sud-coréenne. De nos jours, Andong, compte près de 184 108 habitants.

Depuis la fin des années 90, Andong est devenue une plaque tournante dans l’industrie du secteur touristique dans la province de Gyeongsang du Nord grâce à l’important patrimoine culturel qu’il abrite.

Que voir à Andong ?

Le village traditionnel de Hahoe

Ce petit village dont le nom peut littéralement se traduire par « Village recouvert d’eau » a été officiellement inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010 dans la catégorie « village historique de Corée ». Il convient de noter qu’il est peuplé par près de 230 habitants qui vivent selon les vieilles coutumes ancestrales. La toiture des maisons conservant l’architecture Joseon est en tuiles et ceux-ci se mêlent en harmonie avec les habitations en toits de chaume situées aux alentours. En outre, tous les weekends, les visiteurs auront la chance d’assister à un spectacle de danse traditionnel des masques, mais sachez également que tous les ans en octobre, un festival international est consacré à cette danse.

L’accès au village est payant, comptez environ 3 000 wons, soit dans les 2 €.

Le temple de Bongjeongsa

La visite de ce temple bouddhiste constitue un desincontournables de la cité d’Andong, car il s’agit d’un temple subsidiaire de Gounsa qui n’est autre que le temple principal de la 16e branche de l’ordre de Jogye. Le site compte plus d’une dizaine de bâtiments dans sa partie principale et neuf autres dans sa partie auxiliaire située respectivement à l’est et à l’ouest du complexe principal. Au total, il couvre près de 1 650 m.

Comment s’y rendre ?

En train

Depuis Busan, Daegu et Gwangju, vous pouvez prendre une ligne directe pour Andong. Si vous êtes à Séoul, vous devez monter dans le KTX pour Daegu, pour ensuite embarquer dans le train local qui vous emmènera à destination. L’autre alternative est d’embarquer dans le muhgunghwa, une ligne semi-rapide.

Il est à noter que la gare d’Andong se situe dans le centre, ce qui lui vaut d’être proche des établissements d’hébergement locaux. Son personnel parle bien anglais et à l’intérieur du central, il y a des distributeurs automatiques de billets ainsi qu’un office de tourisme.

En bus

Grâce au réseau de bus interurbains, il est plus facile de se rendre à Andong. Vous pouvez notamment prendre la ligne 2 (verte) depuis le East Séoul Terminal qui se trouve en face de la gare de Kangbyeon. Les départs se font toutes les dix à quinze minutes et la durée du voyage est d’environ 2 h 40.

Les bus express du terminal de Gangnam partent pour Andong toutes les 40 à 60 minutes. Pour repérer le terminal, il suffit d’entrer dans le grand magasin Shinsegae où vous trouverez deux boutiques représentant des marques italiennes. Le passage entre ces magasins est directement relié au terminal. En ce qui concerne la durée du trajet, celle-ci est d’environ 2 h 50.

Lorsque vous quitterez Andong, vous pouvez toujours prendre le bus, mais sachez que le dernier bus part à 20 h. L’idéal est de se renseigner sur les horaires des bus, notamment durant les weekends.

Comment se déplacer à Andong ?

La ville d’Andong est assez petite et celle-ci se parcourt en moins de dix minutes. Si vous n’aimez pas les déplacements à pied, il y a aussi les taxis et les bus. Les transports en commun, par exemple, relient la ville et ses périphéries ainsi que les attractions touristiques aux alentours d’Andong. Ils sont souvent stationnés sur la rue qui se situe devant la gare. Il convient de préciser que les arrêts sont affichés en coréen, mais lorsque vous vous adresserez au bureau d’information touristique, on vous fournira un dépliant qui lui est en anglais. Dans ce petit document, vous aurez les détails concernant les tarifs, les horaires et les destinations desservies par les bus.

Bonjour

Je suis Frederic de "CapCoree". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 6 33 21 87 52