Gangjin

Située au cœur de la province du Joella du Sud, Gangjin est une destination à la fois enrichissante et dépaysante. Elle est réputée pour ses poteries aux motifs incrustés, connue sous le nom de céladon. Très facile d’accès, cette ville vous accueille avec ses paysages époustouflants et ses nombreux sites historiques et culturels pour vous offrir un séjour mémorable au pays du matin calme.

Un peu d’histoire

Gangjin, dont le nom signifie « agréable port de transbordement », est une ville née au 15e siècle. Elle est connue pour sa production de poterie aux motifs incrustés, les céladons . En effet, la ville bénéficie d’un sol riche en argile et en silice, qui sont les deux principaux composants pour la fabrique de ces céramiques. Sachant profiter de sa situation géographique, Gangjin a pu connaître un essor fulgurant en exportant ses produits dans les nations voisines comme la Chine, le Japon ou encore l’Arabie.

Pour en revenir aux céladons, cet art est né à la fin de la période Goryeo, et est devenu un véritable symbole de cette Dynastie. Sa fabrication nécessite une technique spéciale. D’abord, il faut graver les motifs dans l’argile. Ensuite, il faut remplir les parties vides avec de l’argile blanche. L’étape suivante consiste à faire cuire la poterie et pour finir, y appliquer une laque. Les artisans de cette merveille sont tellement habiles de leurs mains que les motifs sur les poteries semblent être peints et non incrustés. Rappelons aussi au passage que Gangjin compte plus de 180 fours à poterie ce qui représente près de la moitié des fours présents dans tous le pays.

Gangjin aujourd’hui

En plus des céladons qui ont forgé sa réputation, Gangjin abrite de nombreux sites touristiques et culturels, dont le plus connu et le plus visité est Dasan Chodang. Il s’agit de l’endroit où s’est réfugié Jeong Yak-yong (un célèbre écrivain) lors de son exil. Connue sous le nom de plume de « Dasan », Jeong Yak-yong était un éminent homme de lettres et une personnalité emblématique du pays. Il fut célèbre grâce à son dévouement à l’imposition de l’enseignement pratique.

Tout aussi intéressant que Dasan Chodang, le temple Baekryunsa, celui de Muwisa, ainsi que la maison du poète Yeongnanm méritent également le détour. Sans oublier leMusée du Céladon qui est l’unique musée consacré au céladon de Goryeo de tout le pays. Vous y trouverez de nombreux articles illustrant l’évolution de ces chefs d’œuvres.

Pour ceux qui souhaitent s’éloigner un peu de la ville et profiter de la nature, ils pourront découvrir le Chulleong-Dari ou le pont qui tremble. Ce pont suspendu reliant l’île de Gaudo au continent est interdit à tous véhicules motorisés offrant ainsi un cadre agréable et une atmosphère où règne le calme et la quiétude . De plus, il offre une vue imprenable sur la mer et la ville au loin.

Quand partir ?

Si Gangjin s’avère une destination qui se visite tout au long de l’année, le meilleur moment pour s’y rendre est au printemps durant la saison des floraisons . Vous aurez ainsi l’occasion d’ admirer la ville sous les magnifiques couleurs printanières.

Comment s’y rendre ?

Le KTX est le moyen le plus rapide et le plus pratique pour se rendre à Gangjin depuis Séoul. Pour cela, il vous faut vous rendre à la gare de Yongsan où vous prendrez le train jusqu’à la station de Naju qui est la gare la plus proche de Gangjin. De là, vous prendrez le bus inter-urbain jusqu’à la gare routière.

.

Bonjour

Je suis Frederic de "CapCoree". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+82 10 4938 8445